La terrariophilie n'est pas extrêmement répandue dans le sud-ouest de la France. Et malgré des départements très "verts", la faune sauvage est elle aussi assez méconnue du grand public. Pour autant, la région compte son petit lot d'amateurs de reptiles, d'insectes ou d'amphibiens, mais qui pratiquent souvent leur passion de façon isolée.

 

Fort de ce constat, Philippe Charpentier a tenté le pari un peu fou d'organiser une grande exposition de reptiles sur la région Bordelaise en 2015. Réalisée par des passionnés, pour des passionnés, tout en étant ouvert aux visiteurs curieux. Le succès fut immédiat, et dès 2016 l'association A.T.S.O. fut officiellement lancée.

 

Des années plus tard, nos objectifs n'ont pas beaucoup changés. L'A.T.S.O. se veut être une association qui rassemble les amateurs d'animaux non-domestiques, aimant à la fois transmettre leurs connaissances, et curieux d'en apprendre toujours plus sur de nouvelles espèces exotiques ou locales. En agissant dans la région, nous souhaitons sensibiliser davantage petits et grands à la biodiversité en leur faisant connaître le monde des tortues, lézards, serpents, insectes... et casser beaucoup d'idées reçues.

 

Que ce soit en ligne grâce à internet, ou physiquement via des réunions et des expositions, découvrez ci-dessous quelques-unes des activités de l'association.


Sensibiliser

Nous avons souvent peur des choses que nous ne connaissons pas, c'est humain. Croiser un animal méconnu ne fait pas exception : Reptiles, insectes ou amphibiens, force est de constater que ces animaux "hors du commun" sont souvent craints et mal-aimés dans notre société. D'ailleurs sans vraiment nous en rendre compte, le cinéma, les comptes pour enfants ou même le discours de nos proches contribuent à nous en rendre méfiants.

 

Via des expositions publiques, nous essayons de présenter aux curieux ces animaux sous un nouveau jour. En leur permettant de s'approcher au plus près de différentes espèces sans risque, d'étudier leurs comportements, parfois de les toucher ou de les manipuler quand cela est possible.

Chaque année, le Forum des associations de Mérignac nous permet par exemple de faire découvrir l’association aux habitants de la région.

 

La météo nous permet en général de faire le déplacement avec quelques pensionnaires, dans leurs terrariums chauffés.

 

Certains passants pouvant être très craintifs et même potentiellement phobiques, c'est une occasion idéale pour dédramatiser les choses avec eux.

Quand les beaux jours reviennent, beaucoup de villes organisent des Fêtes des Jardins, du Printemps ou de la Biodiversité, et font appel à nous pour des animations.

 

Nous y présentons surtout des insectes, phasmes, fourmis, cétoines, iules, escargots... et divers jeux pour petits et grands sur le thème de la nature, de la faune et de la flore.

 

Merci notamment aux villes du Bouscat, de Blanquefort et de Saucats pour ces initiatives.

Tantôt timides, tantôt courageux, les enfants sont sûrement ceux qui ont le moins d'aprioris sur les animaux. Et c'est tant mieux, car il est important de sensibiliser les générations futures à cette biodiversité.

Pour cela, nous intervenons aussi auprès des écoles via des journées pédagogiques, en extérieur ou dans leurs locaux. Selon l'âge de notre public, nous adaptons notre programme avec des jeux, observations, dessins, quizz, et la possibilité d'approcher certains animaux inoffensifs.



Informer

Vous nous avez peut-être déjà croisés lors d'expositions animalières, ou sur l'une de nos expositions en magasins? Pendant une journée ou un weekend, nous prenons avec nous animaux et matériel pour être au plus près des gens. 

Les intéressés peuvent ainsi découvrir l'association, et poser toutes leurs questions avant d'envisager l'acquisition d'un animal. Nous abordons avec eux la législation en vigueur, la maintenance de différentes espèces, la place et le budget nécessaires... autant de choses qu'il est important de savoir avant de se lancer. Profitons-en pour remercier notamment l'association Natur'Ophia, et les enseignes Jardiland, Animal&Co, Jardi E.Leclerc pour nous avoir reçu lors de ces journées.


 

Se rapprocher d'une association, c'est aussi pouvoir profiter de l'expérience de toute une communauté. Que vous cherchiez des informations sur le maintien d'une espèce, sur les démarches administratives à effectuer, un retour sur tel matériel, une explication au comportement anormal de votre animal... n'hésitez pas à poser vos questions par mail ou sur notre groupe Facebook. Celui-ci est très actif, et avec plus de 2000 membres il y a de fortes chances que quelqu'un puisse vous renseigner.

 

Sur notre site internet également, nous répondons aux questions les plus fréquentes: législation, bonnes pratiques, autorisations de détention, démarches à effectuer etc.


 

De plus en plus l'information passe aussi par le multimédia. Quand l'occasion se présente, nous participons volontiers à des podcast ou des projets vidéo à l'image de "Sauv'Garde", émission réalisée par de jeunes talents de l'école 3IS :


Assister

Lorsque cela nous est possible, nous tâchons de porter assistance bénévolement aussi bien aux animaux, qu'aux populations.

 

Nous récupérons notamment bon nombre d'animaux issus d'abandons, de maltraitances, de saisies de douanes, de captures illégales, ou suite au décès de leur propriétaire. Ces derniers sont d'abord confiés aux personnes les plus aptes à s'en occuper dans l'association, avant d'être relâchés (pour la faune française), proposés à l'adoption (pour les espèces non-soumises à autorisation de détention) ou placés chez des capacitaires et parcs zoologiques (pour les espèces catégorisées dangereuses ou particulièrement protégées). 

Aux beaux jours, nous sommes souvent sollicités pour des tortues retrouvées sur les routes, des serpents ayant trouvé refuge dans des habitations, et divers reptiles ou amphibiens en mauvaise posture...


En étant en contact avec la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations), la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), des vétérinaires et plusieurs associations locales (Cistude Nature, SOS Reptiles...) nous sauvons ainsi plusieurs dizaines d'animaux chaque année.


Rassembler

Élever des animaux dans son coin, c'est bien. Mais partager sa passion, c'est quand même mieux ! L'A.T.S.O. offre des rendez-vous réguliers pour permettre aux passionnés de se retrouver, discuter, s'informer, transmettre et apprendre. 

 

Tous les trois mois nous organisons des réunions ouvertes à tous dans la "Maison des associations" de Mérignac. Nous y évoquons l'actualité terrariophile dans la région, mais aussi plus largement au plan national ou à l'étranger. Nous y présentons des sujets variés: description d'une espèce, reportages, nouveaux textes de loi en application, retour sur la visite d'un lieu, couverture d'un événement particulier, manipulation au crochet, etc.

 

Chaque année, habituellement au mois d'octobre, se tient "REPTILEXPO Sud-Ouest". Cette exposition/bourse est devenue le rendez-vous incontournable de la terrariophilie dans la région. Avec plusieurs dizaines d'exposants et des milliers de visiteurs, vous êtes chaque année de plus en plus nombreux à nous rejoindre sur place pour ce weekend hors du commun !

 

Matériel neuf ou d'occasion, animaux nés en captivité, stands pédagogiques, presse spécialisée, alimentation, décors, plantes naturelles... venez pour vendre, acheter ou juste découvrir l’événement et rencontrer d'autres passionnés.

Plus ponctuellement, et pour renforcer encore davantage les liens entre membres de l'association, nous organisons ou participons à divers événements :

- Des sorties "nature" de jour ou à la tombée de la nuit, à la découverte de la faune locale.
- Voyage de groupe, comme notamment Planet Exotica, parc animalier spécialisé dans les reptiles sur Royan.
- Escape Game associatif organisé par la ville de Mérignac.

 

Le covoiturage avec des gens de l'association, notamment pour se rendre sur les lieux de bourses, est un bon moyen de réduire vos frais tout en parlant de terrario sur la route !

Que ce soit au travail, à la maison, ou dans notre jardin, on a tous un petit quelque chose dont nous ne ferons plus usage, mais qui pourrait faire le bonheur d'un autre terrariophile ou de ses animaux... alors pourquoi jeter ? A l'heure où le recyclage est au cœur des préoccupations, L'A.T.S.O. encourage vivement l'échange ou le don de matériel en tout genre.

 

Pour citer quelques exemples d'objets qui ont pu circuler pendant nos dernières réunions trimestrielles: écorces de liège, boutures de plantes, fruits et légumes déclassés, pousses d'opuntia, caisses en polystyrène, seringues stériles, alèses, néons de terrarium, supports de lampes chauffantes, os de sèches, terrariums, boîtes à grillons... Alors vous aussi, faites le bonheur de quelqu'un d'autre ;-)